Liste des meilleurs films d’horreur de tous les temps

Je ne vous apprendrais rien en vous disant que nous développons tous une certaine fascination pour l’horreur. Il y a quelques chose de captivant dans les films qui réussissent à mettre la mort en scène de manière tragique, surtout lorsqu’ils montrent des détails particulièrement cruels. De l’identification aux victimes à la dissimulation du visage des meurtriers, les scénarios du genre parviennent à nous tenir efficacement en halène et finissent par nous entraîner dans un tourbillon de suspens effrayant qui sait allier le jeu des ombres avec la puissance des effets sonores réalistes. Plus l’histoire de ces œuvres est sombre ou tourmentée et mieux elle est accueillie par le public amateurs du genre gore. Peut être apprécions nous ce type de cinéma parce-qu’il nous confronte à nos pires cauchemars et finit par exorciser nos plus grandes peurs. Il faut simplement éviter de regarder des films d’horreurs lorsqu’on est trop jeune, leur contenu peut réellement nous hanter pendant des années et nous empêcher de dormir paisiblement la nuit. Je me souviens encore du terrible impact qu’a eu le téléfilm Ça : « Il » est revenu (1990) sur mon enfance. Je ne pouvais plus voir un seul clown sans être gêné ou angoissé. Ce genre cinématographique à la particularité de jouer intelligemment avec les contrastes. Il nous présente toujours une atmosphère apparemment rassurante comme une vie de famille, des vacances entre amis, des centres d’accueils pour enfants, des laboratoires de recherche ou le calme d’une maison de campagne. Et c’est souvent à partir de cet environnement commun, normal ou attrayant que les choses commencent à dégénérer. Si vous êtes un fan des trames sordides et gores, vous allez aimer la liste des meilleurs films d’horreur de tous les temps.

L’Exorciste est un film d’horreur américain réalisé en 1973 par William Friedkin. Il s’agit d’un chef d’oeuvre d’épouvante qui a posé les bases de la mise en scène macabre. Il fait le portrait d’une innocence brisée par la fureur diabolique d’un démon. Ce titre est une adaptation cinématographique du roman éponyme de William Peter Blatty. Le film raconte un cas de possession dévastateur constaté sur une fille pré-pubère de bonne éducation nommée Regan Legland. Sa famille va d’abord s’inquiéter du comportement étrange de la petite. Regan est sujette à des spasmes violents, elle profère des menacent gratuites et prononce des phrases sataniques épouvantables. Elle tient des propos scatologiques infernales très éloignés de son catholicisme. Ses parents vont alors consulter des médecins, en vain. Ceux-ci ne comprennent pas l’origine de son mal. Chris MacNeil va alors épuiser tous les recours possibles pour soigner sa fille jusqu’à faire appel à un prêtre.


Shining est un film d’horreur américain réalisé en 1980 par Stanley Kubrick. Il s’agit d’un long métrage loufoque inspiré par le roman de même nom écrit par Stephen King. Il est considéré comme un classique du cinéma destiné à traverser les âges sans prendre une seule ride. Ses fondations s’appuient sur le concept de la maison isolée dont l’âme est hantée par des êtres invisibles ou sauvagement assassinés. Ces fantômes provoquent des sensations inexpliqués chez les habitants qui ont le malheur de s’y installer. Dans Shining, Jack Nicholson y interprète Jack Torrance, un ancien professeur qui souhaite se réorienter vers une carrière d’écrivain. Il répond alors à une offre d’emploi de gardien dans un palace du Colorado servant d’hôtel. Il y ai reçu favorablement par le directeur qui lui confit les clés de la demeure. Jack s’y installe alors avec sa femme Wendy dans l’espoir de terminer paisiblement les dernières pages de son livre. L’hivers vide la place de ses derniers touristes et laisse le couple seul dans cet immense espace clos.


Massacre à la tronçonneuse est un film d’horreur américain réalisé par Tobe Hooper et sortit en 1974 sur grand écran. C’est l’un des meilleurs films gores de l’histoire du cinéma. Son scénario remarquable continue d’ailleurs d’influencer la réalisation de nombreuses créations modernes avec une trame similaire. Le titre retrace les périples d’une bande de cinq amis qui traversent le Texas à bord d’un véhicule retapé. Il vont s’aventurer dans un coin bizarre et prendre un vagabond un stop. L’homme a une allure repoussante qui n’inspire pas confiance. Il va très vite se montrer sous son vrai visage et forcer le groupe à le faire descendre du van. Les cinq se croient alors débarrasser d’un passager encombrant et commencent à envisager de trouver un lieux pour passer la nuit. Ils sont à milles lieux de se douter que leur calvaire ne fait que commencer.


Psychose est un film d’horreur américain réalisé par Alfred Hitchcock et diffusé en 1960 dans les salles obscures. Il s’agit d’un classique du genre qui est longtemps resté inégalé dans son originalité. Il met en scène le voyage précipité de Marion Crane qui, dans sa course, va se retrouver dans un hôtel isolé tenu par Norman Bates. L’homme vit là avec sa mère qui semble le tenir sous sa coupe. Marion, fatiguée, va tenter de se reposer un peu dans le motel mais elle est assassiné dans sa douche juste après avoir passé la nuit à dîner avec le mystérieux maître du motel. S’ensuit alors une intrigue bouleversante dans laquelle disparaissent tour à tour un inspecteur et des proches de la défuntes qui s’étaient mis en tête de retrouver leur bien aimée. On découvrira plus tard que Norman Bates est en fait un psychopathe atteint d’un trouble dissociatif de l’identité. Le personnage aura réussi à tromper à la fois ses victimes et les spectateurs.


The Thing est un film d’horreur américain, réalisé en 1982 par John Carpenter. Avec le temps, ce titre inspiré du livre La Bête d’un autre monde de John W. Campbell, est devenu un film culte incontournable pour tous les cinéphiles dignes de ce nom. Il ravit encore la première place de nombreux classements faites par des fans ou des revues spécialisées dans la critique d’œuvres gores. Son scénario réuni toutes les caractéristiques du succès, il arrive a marier l’exercice d’anticipation des films de science-fiction avec l’intrigue morbide des histoires d’épouvante. The Thing expose la cruauté d’une forme de vie extraterrestre informe et métamorphe qui infiltre une station de recherche scientifique norvégienne en activité sur le continent Austral. La bête parvient à tuer les membres du centre. Un groupe de chercheurs américains proche du lieux de l’incident décide alors de mener sa propre enquête sur les événements qui ont conduits à la disparition des scientifiques. Malheureusement pour lui, il va devenir la nouvelle proie de la créature.


Halloween : La Nuit des masques est un film d’horreur américain réalisé en 1982 par John Carpenter. C’est une oeuvre sombre et pionnière qui utilise des effets de caméra surprenants pour l’époque. Le film va influencer les écoles de cinéma du monde entier à cause de son utilisation maîtrisés des plan séquences interminables qui viennent renforcer le suspens des scènes les plus longues. L’histoire se déroule à Haddonfield, dans l’Illinois. Durant la nuit d’Halloween 1963, le jeune Michael Myers, alors âgé de six ans, se précipite sur sa sœur et l’assassine de plusieurs coups de couteaux. Il est envoyé dans un hôpital psychiatrique, dans l’attente d’un procès qui doit se tenir à sa majorité. Mais, lorsqu’il arrive à l’âge de 21 ans, il parvient à s’échapper de sa condition et retourne sur les lieux de son crime. S’ensuit alors une période de terreur pour les adolescents de la ville où le jeune homme va enchaîner les meurtres atroces. Tous cela va se passer sous l’œil dépité de son psychiatre, le docteur Loomis, qui tente par tous les moyens de retrouver son patient et le raisonner.


Suspiria est un film d’horreur italien réalisé par Dario Argento et sortit dans les salles en 1977. Il raconte l’histoire de Suzy Banyon, une jeune étudiante américaine qui cherche à intégrer l’école de danse de Fribourg, une académie élitiste qui possède une réputation prestigieuse à travers le monde. Lorsque Suzy arrive sur place, elle est très mal accueillie. Elle constate que certains élèves ont une attitude anormale. Ils paraissent effrayés et la plupart d’entre eux ont un comportement étrange. Les choses vont très vite dégénérer lorsque la jeune femme apprend que des assassinats sont perpétrés dans l’enceinte de l’école. En cherchant à élucider le mystère qui plonge l’école dans une atmosphère lugubre, Suzy va découvrir que l’académie a été construite sur les ruines d’un ancien manoir appartenant à la sorcière Helena Markos. C’est peut être l’une de ses malédictions qui hantent encore les couloirs du château. Le film s’inspire du livre Suspiria de Profundis écrit en 1845 par Thomas De Quincey.


Zombie est un film d’horreur américano-italien réalisé par George Romero et sortit en 1978. C’est le premier long métrage gore aboutit qui traite d’une apocalypse mettant en scène des morts-vivants atteints par un virus déshumanisant. Le film raconte l’histoire d’une épidémie mortifère qui touche les personnes décédés. Il semble que leur cadavre reprenne vie et déambulent dans les rues afin de trouver de la chaire fraîche et se nourrir. Lorsque ces monstres parviennent à mordre une personne vivante, celle-ci est à son tour transformé en zombie affamé. Ce titre est une critique implicite du racisme à l’oeuvre aux états-unis. Il reprend des éléments coutumiers des cérémonies d’enterrements dans les population hispaniques et afro-américaines pour les instrumentaliser dans son scénario. Son atmosphère est lourde et franchement stressante.


Scream est un film d’horreur américain réalisé par Wes Craven et sortit dans les salles en 1996. Il raconte l’histoire d’un tueur en série masqué qui terrorise l’adolescente Sidney Prescott alors que la pauvre fille tente de surmonter la date d’anniversaire de l’assassinat de sa mère. Il s’agit d’une oeuvre gore intéressante parce qu’elle reprend l’intégralité des clichés du genre pour en faire un scénario original et humoristique qui s’appuie sur des vedettes de l’époque. Hors, à la fin des années 90, il était très rares de voir des stars interpréter ce genre de rôle au cinéma. Scream était censé être le premier opus d’une trilogie qui se révélera en fait être une quadrilogie. Chaque sorties ont été des succès commerciaux qui ont contribuer à rendre la face fantôme du meurtrier célèbre dans le monde entier.

Ring est un film d’horreur japonais sortit en 1998. Il a été réalisé par Hideo Nakata sur le scénario de Hiroshi Takahashi. Il s’agit d’une oeuvre directement inspirée du roman éponyme de Koji Suzuki. Ring met en scène une rumeur qui se propage très rapidement dans des centaines de cours de récréation d’écoles nippones. Les élèves parlent de l’existance d’une vidéo maudite qui donne la mort à tous ceux qui la regarde, une semaine précise après son visionnage. Les ragots semblent exagérés et puériles mais ils persistent parce-que le film aurait déjà fait quatre mort non élucidés. Intriguée par cette histoire, la tante d’une des victimes, qui exerce le métier de journaliste, décide de mener sa propre enquête et parvient à se procurer la cassette. Elle va découvrir un monde effrayant qui étaye la thèse de la malédiction. Ring est la source d’inspiration assumée du remake américain nommé Le Cercle et sortit en 2002.


Alien, le huitième passager est un film d’horreur extraterrestre réalisé par Ridley Scott et sortit en 1979. Il est célèbre pour avoir révolutionner le genre de l’épouvante et celui de la science fiction. Son scénario futuriste raconte l’histoire d’un équipage scientifique engagé dans un voyage de reconnaissance en 2122. Après avoir achevé sa mission d’exploration, l’équipe entreprend de retourner sur la planète Terre à bord du vaisseau Nostromo. Mais, en plein milieu de leur course, un planétoïde d’origine inconnu est dévoilé par le radar du robot qui est au commande de la navette. La société qui organise et administre le voyage demande alors aux astronautes d’étudier le corps céleste en question pour savoir s’il contient une quelconque forme de vie…


Rosemary’s Baby est un film d’horreur américain réalisé par Roman Polanski et sorti sur grand écran en 1968. La finesse de son script et le génie de sa réalisation ont durablement marqués le genre de son empreinte. L’histoire raconte les mésaventures du jeune couple Woodhouse qui décide de s’installer dans un magnifique appartement de la maison Bramford. Le prix cassé de son loyer s’explique en fait par la mauvaise réputation de ses anciens locataires. Les deux tourtereaux deviennent très vite amis avec les Castevet, deux personnes agés qui forment un ménage au même étage que Rosemary et Guy. Après un temps de calme idyllique, la jolie jeune femme va commencer à avoir des hallucinations et se rendre compte que son entourage ne lui veux pas que du bien.


Evil Dead est un film d’horreur américain réalisé en 1981 par Sam Raimi. C’est le premier opus d’une trilogie d’occultisme célèbre qui raconte les déboires d’une bande d’amis découvrant une maison abandonnées en plein milieu d’un foret. En fouillant à l’intérieur, ils découvrent une cave qui contient un vieux livre et un magnétophone. En écoutant la bande son du viel engin, ils se rendent compte que la demeure appartenait à un ancien archéologue qui tentait de déchiffrer les signes du Livre des Morts. La voix enregistrée du l’homme défunt va de nouveaux réveiller des esprits maléfiques et entraîner le groupe de jeunes curieux dans les abysses sans fond de l’enfer. Les acteurs principaux du film Evild Dead sont Bruce Campbell, Ellen Sandweiss et Theresa Tilly.

Bien, vous connaissez maintenant notre top des meilleurs films d’horreur de tous les temps. J’imagine que vous en aviez déjà vu un bon nombre. Et si vous ne les connaissiez pas, je suis sur que certains scénarios vous ont mis la puce à l’oreille. En effet, beaucoup de films gores se sont allègrement inspirés de faits divers réels ou de rumeurs qui ont véritablement existé. Il faut d’ailleurs noter que la plupart des remakes modernes sont réalisés à partir des histoires originales d’anciens films. Ce genre est tellement codifié qu’il semble favoriser le recyclage fidèle des premiers chefs d’œuvres. Personellement, je ne me plains pas. Les nouveautés sont très bien réalisées et elles ont souvent leurs lots de surprises. Mais je suis curieux de savoir une chose. Et vous, quels sont vos titres préférés ?

Evaluez cet article en le notant
[Total: 0 Average: 0]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *