Top 12 des meilleurs films de science fiction de tous les temps

La puissance de l’imagination est sans limite, son énergie est inépuisable et les idées qu’elle conçoit ont un fond abyssale. Les seules obstacles que cette force rencontre sur son chemin sont d’ordre matériel ou physique. Ainsi, après la littérature, seul le cinéma semble être en mesure de concevoir un réceptacle assez solide pour lui faire face. Il est vrai que les salles obscures sont de superbes tribunes pour exposer ses « visions ». C’est dans ces temples modernes que se rencontrent les rêves du futur et la réalité du présent. En effet, l’évolution spectaculaire des films de science fiction ont révolutionnés l’ingénierie de la mise en scène. Les effets spéciaux des nouvelles productions sont de plus en plus convaincants et les spectateurs retiennent leurs souffles à chaque nouvelles sorties. Avec l’approche des fêtes de fin d’année et l’arrivé du nouveau Star Wars, la période se prête parfaitement au sujet. Afin de constater les bouleversements à l’oeuvre dans cette industrie de l’esprit et rendre hommage aux œuvres fondatrices de ce genre cinématographique particulier, je vous fait partager notre top 12 des meilleurs films de science fiction de tous les temps.

1. A.I. Intelligence artificielle est un film de science fiction sorti en 2001 et réalisé par Steven Spielberg. Ce chef d’oeuvre a durablement marqué les représentations imaginaires d’humanoïdes. En brisant la mince frontière qui sépare l’homme du robot, David Swinton et Gigolo Joe prennent peu à peu conscience de la réalité de leurs émotions et finissent par bouleverser les codes moraux de la société sans âme qui les a enfanté. La prestation des acteurs a clairement décupler la parabole contenu dans le message d’Intelligence artificielle. Haley Joel Osment et Jude Law interprètent leur rôle à merveille. Le déroulement du scénario est vraiment solide et passionnant. A.I est l’une des sources d’inspirations directes du film I, Robot (avec Will Smith) sorti trois ans plus tard.


2. Immortel (ad vitam) est une oeuvre futuriste réalisé par Enki Bilal et sorti en 2004. Son intrigue se développe en 2095, à New York. Le script mêle la spiritualité égyptienne au destin tragique d’une figure ressuscité de la résistance. Alcide Nikopol se retrouve possédé par le dieux Horus afin de retrouver Jil. Il tentera alors de la séduire afin d’accomplir la prophétie et donner naissance au messie hybride. Les images de synthèses sont sophistiqués et vraiment très avancées pour l’époque (surtout pour un film français). L’environnement sombre et punk donnent une dimension très orignal aux événements. Le film est truffé d’allusion poétiques, il anticipe avec beaucoup d’audace les possibilité de leviers des multinationales par le biais de sa critique implicite d’Eugénics. Immortel est une véritable perle rare. Mal connu du grand public, ce titre mérite d’être récompensé par une deuxième place.


3. La saga Star Wars est une suite de films de science fiction réalisés par Georges Lucas et nommés Guerre des étoiles en français. Le premier opus de la série est sorti en 1977. Son univers est proche de celui de Star Trek, il se déroule dans l’espace galactique où deux forces antinomiques (les Chevaliers Jedi et les Seigneurs noirs des Sith) se font la guerre pour dominer l’immensité du ciel. C’est l’une des histoire futuriste les plus réussi de l’histoire du cinéma. Le travail sur la mise en scène des voyages intersidérales et la représentation des atmosphères planétaires ont permis des avancés significatives qui ont inspirés tous les cinéastes modernes. Il n’existe pas un seul cinéphile qui ne connaissant pas le nom de Dark Vador ou de Luc Skywalker. Les bandes sonores de Star Wars sont devenus des documents cultes.


4. La Planète des singes est un film de science fiction sorti en 2001. Il a été réalisé par Tim Burton et s’inspire du roman homonyme écrit par Pierre Boulle. L’histoire débute en 2029, dans une station orbitale. Après plusieurs phase de tests d’apprentissage de conduite, des chimpanzés sont amenés à effectuer des voyages à bord de véhicules spatiales. Un jour, une catastrophe se produit, et l’un de ces singes est aspiré dans un tunnel pluridimensionnel. En essayant de le retrouver, Leo Davidson se retrouve sur une planète dominé par les primates. Un endroit étrange où les animaux sont rois et les hommes esclaves. La planète des singes est une formidable création. Cette oeuvre est une critique implicite de la notion de races distinctes. Il interroge notre comportement efficacement, en nous mettant à la place des « êtres inférieurs et soumis ». Les suites officielles sont aussi très intéressantes à regarder.


5. Minority Report est un film de science fiction américain réalisé par Steven Spielberg et sorti en 2002. C’est l’un des meilleurs thrillers d’anticipation de mon point de vue. La morale de Minority Report tourne autour de la prévention des crimes en 2054, d’ailleurs, le scénario du film s’inspire explicitement du roman éponyme de Philip K. Dick. John Anderton est un agent du gouvernement de Washington, il dirige l’organisation Précrime depuis 6 ans. Cette entité utilise le don des précognitifs pour visualiser l’avenir et arrêter les criminels avant qu’ils ne passent à l’acte. Ce nouveaux système satifait les policiers, les statistiques de la criminalité baissent et la population acclame la puissante organisation, jusqu’au jour où John se voit lui même commettre un meurtre… Tom Cruise est vraiment très bon sur ce rôle, je ne l’avais pas vu aussi impliqué depuis son interprétation du docteur Bill dans Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick.


6. La saga Matrix est une trilogie métaphysique réalisée par les frères Wachowski. Le premier épisode de la série est sortie en 1999. Son univers s’inspire des légendes qui circulent autour de la vie des Hackers. Thomas A. Anderson est un informaticien solitaire qui mène une double vie. Le jour, il accompli des tâches de bureau en travaillant pour une boite renommé. La nuit, il passe son temps à déjouer des systèmes de sécurité et à pirater des sites internet dissimulé derrière une montagne de VPN. Sa vie va basculer lorsqu’un jour, Trinity entre en contact avec lui et le guide jusqu’à Morpheus. Une fois que Néo découvre la Matrice, le sens des choses vont s’éclaircir et son esprit va se libérer. Keanu Reeves est devenu célèbre grâce à Matrix.


7. La saga Ghost in the Shell est une suite de films d’animation réalisés par Mamoru Oshii. Ce sont deux long métrages qui ont eu un impact immense sur la culture des mangas japonais. Tous commence dans un univers futuriste où deux cyborgs (Motoko Kusanagi et Batou) sont chargés par le gouvernement de pourchasser un pirate informatique légendaire connu sous le pseudonyme de Puppet master. Ghost in the Shell fait de nombreuses références à la guerres des services secrets. Son histoire est une longue réflexion sur l’humanité sans Dieu. Les robots y sont dépeint comme la seule alternative possible au destin d’un peuple uniquement guidé par le pragmatisme scientifique.


8. 2001, l’Odyssée de l’espace est un film de science fiction en quatre actes réalisé par Stanley Kubrick et sorti en 1968. Il s’agit d’un chef d’oeuvre ultra précoce pour son époque. Il aborde l’intégralité des thèmes importants du genre en question. De l’évolution humaine à l’intelligence artificielle en passant par la vie extraterrestre, absolument tous les problèmes de l’expansion scientifique y sont esquissés de façon magistrale et dans une esthétique unique. L’Odyssée de l’espace suit les périples d’une équipe d’astronautes pendant leur voyage vers Jupiter à bord d’un vaisseau contrôlé par l’ordinateur HAL 9000. Cette exploration va les mener bien au delà des contrées qu’ils avaient espérés fouler.


9. Bienvenue à Gattaca est un film d’anticipation réalisé par Andrew Niccol en 1997. Il s’agit d’une réflexion sur la génétique qui fait beaucoup pensé au meilleur des mondes écrit par Aldous Huxley. Gattaca est une université d’élite et un centre de recherche réservé aux élèves avec un patrimoine génétique parfait. Jérôme semble être le candidat idéale pour intégrer l’établissement mais il voit ses chances s’évanouir après un accident qui le rend handicapé. Il propose alors à son frère Vincent (conçu naturellement) de prendre son identité et de suivre les cours pour lui. Le paris est risqué mais la récompense d’un voyage dans l’espace est trop attrayante pour refuser. Le film est une critique explicite de l’eugénisme et une lettre ouverte contre la sélection sans mérite.


10. Avalon est un film de science fiction réalisé par Mamoru Oshii et sorti en 2001. Dans une ville perdu d’Europe centrale, Ash essaye d’oublier sa vie lamentable en consacrant sa vie au jeu de réalité virtuelle appelé Avalon. Elle y devient une joueuse reconnue et redouté par ses adversaires. Motivé par le statut de héros qu’elle acquiert dans ce monde parallèle, Ash s’enfonce de plus profondément dans les quêtes qui lui sont confiés jusqu’au jour où elle entend parler d’une zone interdite pleine de « non revenus ». Ce lieu mystérieux est appelé « Class A ». Avalon montre comment l’addiction d’un joueur peut définitivement le faire basculer de l’autre coté du miroir. C’est un film profond qui refuse de considérer les univers virtuels comme des éléments dissociables du réel.


11. eXistenZ est un film de science fiction franco-canadien réalisé par David Cronenberg et sorti en 1999. Dans un univers futuriste, Allegra Geller développe des jeux vidéos d’une autre nature qui relie le système nerveux de ses joueurs à un pod afin d’augmenter la sensation de réalité des mondes fictifs d’eXistenZ. Elle y réussi si bien que sa création devient un véritable labyrinthe où se perdent toutes les âmes impliquées dans ce nouveau système. Le jeu devient très vite la source d’un conflit politique sans issu. Cet oeuvre est une réflexion sur la réalité virtuelle. Il montre le danger que peuvent représenter les mondes persistants et immersifs lorsqu’ils altèrent notre capacité de discernement.


12. Blade Runner est un film de science fiction réalisé par Ridley Scott et sorti en 1982. L’histoire se déroule dans un Los Angeles pollué, en 2019. Le spectateur est invité à suivre les péripéties de Rick Deckard, un policier chargé de traquer les « réplicants », des robots pourchassés pour leur similitude trop grande avec les humains. Son univers est sombre et apocalyptique, les décors sont précurseurs de l’encrage du punk dans les mentalités américaines. Le film s’inspire du Roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? écrit par Philip K. Dick. Blade Runner est un film culte qui culmine au coté du Cinquième Élément de Luc Besson dans mon petit cœur de fan.

Je suis sur que ce top vous aura fait voyager loin d’ici, dans un univers distant, infini et parsemé de détails fantaisistes. Il n’y a rien de meilleurs qu’un bon chez d’œuvres pour quitter la monotonie du quotidien et retrouver un espace de songes complexes et assumés. Entre rêve et anticipation, ces histoires de robots, de mondes parallèles et de vaisseaux spatiales nous transportent un peu plus près de nos fantasmes d’enfants et nous font secrètement espérer que le sens de la vie nous sera peut être un jour dévoilé. Notez que cette liste n’est pas exhaustive, elle recense simplement les titres ayant eu le plus d’impact sur l’histoire du cinéma et l’univers mental des fans de ce genre. Nous sommes d’ailleurs impatients de connaitre vos films de science fiction préférés.

Evaluez cet article en le notant
[Total: 0 Average: 0]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *